Recette : la Tarte aux Myrtilles de Val d’Isère

Quoi de meilleur que de ramasser les myrtilles en montagne pour en faire une succulente tarte ? C’est vraiment une gourmandise incontournable l’été à Val d’Isère !

Voici ma recette préférée et facile de l’incontournable dessert de montagne : la tarte aux myrtilles !

L’astuce ? Une crème d’amandes, savoureuse, crémeuse et qui se marie parfaitement aux myrtilles.

Si vous manquez de temps, achetez une pâte sablée dans le commerce (mais ça sera moins bon ) !

Tarte-myrtilles

Pâte sablée : 125g de farine, 125g de beurre coupé en petits dés, 1 jaune d’œuf, 50g de sucre, 50g de poudre d’amandes.

Mélangez grossièrement la farine et le beurre mou à la main. Ajoutez le jaune d’œuf, puis le sucre et la poudre d’ amandes, pour obtenir un mélange homogène. Formez une boule avec la pâte, filmez la, réservez la au moins une heure au réfrigérateur.

Crème d’amandes : 60g de beurre pommade, 60g de sucre, 1cc de maïzena, 75g de poudre d’amandes, 1 œuf entier + 1 jaune.

Préchauffez le four à 180° . Mélangez le beurre pommade et le sucre jusqu’à ce que cela soit bien lisse, crémeux. Incorporez la maïzena, la poudre d’amandes et enfin l’œuf et le jaune. Mélangez bien pour avoir une crème homogène.

Cuisson : Sortez la pâte, étalez la et garnissez en un moule à tarte. Remplissez-le aux 2/3 de crème d’amandes et enfournez pendant 15 à 20 minutes, elle doit dorer. Laissez refroidir.

Myrtilles : Faites chauffer doucement de la confiture de myrtilles et versez-la sur les myrtilles encore congelées (500 grammes). Mélangez délicatement. Répartissez les sur la tarte et réservez environ 30 min avant de les déguster (les myrtilles vont dégeler tranquillement et imbiber de leur jus la crème d’amandes… mmmh)

myrtilles-tarte-recette

Pourquoi des myrtilles congelées ?

Les échinocoques sont des vers plats dont l’adulte est un parasite des renards ou des chiens, et sont à l’origine d’une maladie grave chez l’Homme, l’échinococcose.

C’est pour cela que l’on conseille de ne pas manger les myrtilles et toutes les baies près du sol car elles peuvent être infestées si un renard ou un chien a uriné dessus.

Les laver ne suffit pas, il faut donc cuire ou congeler les myrtilles ! En revanche, aucun risque de contamination avec des myrtilles cuites (en confiture) ou congelées (au moins 24h).

Quand vous ramassez des myrtilles en montagne, congelez les, ou faites les en confiture !

Et évidemment vous pouvez acheter des myrtilles congelées si vous n’en avez pas trouvé en montagne !

Bon appétit !

Val d’Isère l’été : nos bonnes adresses

Val d’Isère l’été, c’est la douceur de vivre, l’authenticité d’un village de montagne, où l’on laisse le temps s’étirer sur les terrasses animées…

Voici nos bonnes adresses de val d’Isère, nos lieux préférés pour manger ou boire un verre !

Déjeuner ou dîner… Le Garage

Une adresse incontournable à Val d’Isère ! Que ce soit pour le déjeuner, l’apéro ou le dîner, avec sa carte « maison », ses belles planches apéro, ses délicieuses pizzas, ses burgers, et sa grande terrasse ensoleillée au bord de l’Isère, Le Garage est le QG des locaux ! Près de la Gare Routière

Manger une crêpe, boire un café…Si mon Père Savait

Une jolie terrasse style bistrot, un intérieur décoré avec goût entre terroir et modernité : ce café agrémente parfaitement la place du Val Village. Les produits viennent de la ferme de l’Adroit (ferme familiale), on y mange donc des glaces maison au bon lait de la ferme, des crêpes généreuses et on peut aussi y boire une bière du Mont Blanc. Place du Val Village, près de Patagonia 

Manger healthy… L’Arctic Café

En plein centre de Val d’Isère, L’Arctic propose une cuisine healthy, parfois vegan et sans gluten, mais toujours savoureuse, gourmande et de saison. Brunch, smoothies, muffins, cakes, wraps, energy balls, barres de céréales maison, et petite restauration. Près du Superdry Store, en contrebas de l’avenue principale.

Manger en altitude … La Ferme de l’Arsellaz

Marie Pierre, la reine des tartes aux myrtilles ! Cette ferme d’altitude, située à une vingtaine de minutes de marche du Manchet est un vrai petit havre de paix au calme, avec un petit lac, un joli chalet et une belle vue sur les montagnes alentour. Un must pour se ressourcer. Ferme de l’Arsellaz, le Manchet, accès piéton uniquement..

Goûter le fromage de Val d’Isère… La Ferme de l’Adroit

Faites le plein de délicieux fromages tels que l’Avalin, la Valiflette, le persillé de Tignes ou la raclette de Val d’Isère (un must, la version fumée !). Goûtez aussi les yaourts maison, et le fromage blanc, un délice ! La Ferme : Prendre à gauche au rond point de la Gendarmerie. Les produits sont aussi vendus au marché chaque lundi et dans la boutique la Fermette de Claudine.

Acheter des pâtisseries & manger une glace … Maison Chevallot

Le célèbre pâtissier avalin est Meilleur Ouvrier de France. Il faut absolument tester ses succulentes pâtisseries. La spécialité avaline ? L’Ancolie, une sorte de financier géant aux noisettes et framboises, vraiment excellent et moelleux. Les glaces et sorbets maison sont aussi un vrai délice, que l’on grignote en terrasse, assis sur un vieux télésiège ! Boutique et terrasse sur l’avenue principale.

Boire l’apéritif : Chez Jules, le Coin des Amis

En plein centre ville, Chez Jules (Le Coin des amis) est le spot idéal pour boire un verre sur la place animée et pavée du Val Village. Des concerts fréquents, de la musique live ou des retransmissions de matches mettent l’ambiance ! Val Village

Manger italien… La Casa Scara 

Au coeur du vieux village de Val d’Isère, la Casa Scara est un restaurant italien très agréable, que ce soit pour manger en terrasse (face à l’église) ou dans la salle cosy.. On y mange des risottos, des pâtes mais aussi des viandes savoureuses et même un menu complet à prix doux, dans un cadre typique.. Vieux Village

5 randonnées incontournables à Val d’Isère

Val d’Isère est une destination idéale pour la randonnée et le trail : en quelques minutes, nous voici sur les chemins du Parc de la Vanoise. Balades tranquilles, ou randos trails sportives, il y en a pour tous les goûts. Glaciers, cascades, lacs et vues à couper le souffle se disputent la vedette, sans parler des jolis villages de pierre sèche.

Voici 5 randonnées coup de coeur à faire absolument à Val d’Isère et ses environs.

Canyon de l’Ecot

Δ

Le Fond des Fours : 3h A/R (ou 5h selon itinéraires choisis)

Départ du fond de la vallée du Manchet.

Après le hameau en ruine du Manchet, au fond de la vallée, le chemin monte sur la gauche, passe près de la ferme de l’Arsellaz (Marie Pierre y propose de succulentes tartes aux myrtilles et même des soirées aux chandelles). Continuez selon la signalétique en direction du Fond des Fours. Arrivés au refuge, descendez sur la droite pour rejoindre les lacs, ou continuez jusqu’au Col des Fours (1h30 de plus).

Le Prariond : de 1h 30 A/R (à 6 h A/R selon itinéraires choisis)

 Départ du Pont Saint Charles sur la route du col de l’Iseran

Depuis le parking du Pont Saint Charles, prenez le chemin du Prariond, qui monte en lacets puis traverse les gorges abruptes de Malpasset. Relativement facile mais à pic (déconseillé aux jeunes enfants), le chemin débouche ensuite sur le magnifique plateau du Prariond, où vous verrez sans doute des marmottes ! Arrêtez vous au refuge, ou continuez en direction des Cols de la Lauze ou de la Galise (2h de plus pour chacun d’eux).

Δ

Le Monal : 1h A/R

Départ depuis les Pigettes, sur la route de Bourg Saint Maurice. 

En voiture, tournez à droite aux Pigettes pour rejoindre, un peu plus haut,  le Chenal. Garez vous et empruntez le petit chemin qui mène à la Combaz, puis au rocher d’escalade. Continuez sur le chemin dans les prés, vous arriverez au magnifique hameau du Monal. Ses lacs limpides et ses forêts de mélèzes, face aux glaciers du Mont Pourri, sont un véritable enchantement. Un incontournable.

Δ

Le sentier du Carro : 2h ou 8h A/R selon itinéraire

Départ depuis la route du Col de l’Iseran, après le tunnel, côté Bonneval

Garez vous au parking après le tunnel et empruntez le chemin qui monte progressivement. Il grimpe doucement puis devient ensuite un sentier balcon offrant une vie imprenable sur les glaciers de Maurienne, et le somptueux Albaron. Par temps clair, on aperçoit même la barre des Ecrins. On peut aller au refuge (4h aller), ou alors rebrousser chemin en route, cela ne diminue en rien l’intérêt de cette magnifique sortie.

L’Ecot par Bonneval sur Arc : 20 minutes

Départ depuis Bonneval sur Arc

Visitez le magnifique village de Bonneval sur Arc, classé parmi les plus beaux villages de France. C’est un véritable village de montagne encore authentique, à voir absolument ! Pour rejoindre l’Ecot à pied (c’est aussi accessible en voiture), partez depuis la partie «moderne» du village de Bonneval, à droite en descendant de l’Iseran. Un chemin balisé chemine jusqu’au hameau de montagne de l’Ecot, un ravissant village aux vieilles maisons de pierre.

C’est un de nos lieux préférés, un vrai petit coin de paradis. Il avait d’ailleurs servi de décor naturel au film Belle et Sébastien.  En redescendant pour revenir à Bonneval, faites un détour par le pont de la Lama: vous y découvrirez un splendide petit canyon avec de magnifiques piscines naturelles (cf image ci dessus).

Bonnes balades !